Cover Crys Nammour Album

Clip


Biographie


Libanaise d’origine, élevée aux confluents des cultures française et ivoirienne, Crys Nammour a été bercée par la variété française, fascinée par la soul et forgée par l’école lyrique. À 15 ans elle écrit ses premières chansons. Les sons d’Afrique, d’Orient et d’Europe s’entrechoquent dans la vie de la jeune chanteuse et lui forgent une inspiration à résonance singulière.

Après un premier album « Jamais perdus », sorti avec son groupe « Hushh » chez My Major Company en juin 2015, et un buzz sur internet avec sa chanson « Paris se relève » en réaction aux attentats du 13 novembre à Paris, Crys décroche le rôle de Marie Madeleine dans la comédie musicale « Jésus » de Pascal Obispo et Christophe Barratier. Sa prestation scénique et vocale est saluée par la critique et ovationnée par le public.

Emballé par la voix de la chanteuse, séduit par sa créativité et son univers musical coloré, le label My Saphir signe avec Crys Nammour un premier album solo. Ce premier opus prévu pour 2019 promet d’être un voyage musical inter-générationel, à la fois tonique et enivrant, un véritable cocktail d’influences.

Son premier single « On reprend là », sorti en 2018, aux sonorités tribales pop, est porteur d’un message positif. Les mots sont simples et percutants ; ils sont à son image, combatifs et optimistes : « On relève la tête pour un nouvel effort, on réveille la bête, la rage qui dort». Des paroles qui font écho au chemin déjà parcouru par la jeune femme. Crys Nammour reprend la route avec un premier titre rempli de soleil et pétillant de fraîcheur.

Plus fragile, plus sombre, Crys Nammour dévoile en juin 2019 un nouveau titre aux sonorités afro-urbaines : « Une à une ». Elle nous invite, à travers ce deuxième extrait, à plonger dans son « Mirage », premier album solo signé sur le label My Saphir. Arrangé par le beatmaker de talent Hauke et enregistré par l’illustre Volodia, ce nouveau single aux sonorités envoûtantes est une véritable mise à nue. Le cœur à vif, la chanteuse y livre « Une à une » les dérives de l’obsession amoureuse…

Making of